ENERGIE - DES SOLUTIONS POUR PRODUIRE SANS DETRUIRE L'ENVIRONNEMENT
"Il n'y a pas de crise de l'Energie, mais simplement une crise d'Ignorance" B. Fuller

 Tout le site Quanthomme est accessible par 
www.quanthomme.fr
ou www.quanthomme.info ou 
www.quanthomme.com ou www.quanthomme.org

Retour à l'accueil TOUT Quanthomme Retour à l'accueil de la Partie 2 Retour à la liste des nouvelles   Accès au moteur de recherche

Du : 1er juin 1999

FESTIVAL SCIENCE FRONTIERES 1999

Tous nos remerciements à Jean-Pierre Lentin qui nous a aimablement donné l’autorisation de publier ces pages.

Le XVI ème Festival Science Frontières a eu lieu à Cavaillon du 27 au 31 Janvier 1999. C’est nettement une bonne année : une assistance record (les huit cent places de la grande salle toujours occupées) et une couverture médiatique sans précédents par les quotidiens nationaux et les journaux de toutes les chaînes de TV.

Spécificités de Sciences Frontières : il est ouvert à une large public (d’où son nom Festival) et c’est aussi un lieu de rencontre pour des scientifiques classiques et alternatifs. Il y a beaucoup de tolérance et de bonnes vibrations des deux côtés.

Présenter des idées alternatives ou controversées en science est un des objectifs du Festival (les autres étant d’évaluer l’impact de récentes avancées scientifiques et de débattre de problèmes planétaires actuels – l’accent étant fortement mis sur l’écologie / l’environnement.).

Invités du Forum du 28 janvier 1999

Jean-Paul Biberian

Physicien

Université de Marseille, Luminy, France - CEA, Grenoble

Spécialiste en physique des surfaces, il a expérimenté pour évaluation, à la demande du CEA, plusieurs procédés de ‘’Fusion Froide’’ (production anormale de chaleur et probables événements nucléaires dans des systèmes à électrolyse, ce qui semble contredire des lois physiques établies, et pourrait déboucher un jour sur une nouvelle source d’énergie). Les résultats positifs, l’ont convaincu de la réalité du phénomène. Il a publié des propositions de physique théorique à ce sujet, et participé aux congrès internationaux sur la fusion froide. Il s’est également intéressé, lors d’une conférence récente, à l’histoire des révolutions scientifiques et à la question de savoir si de nouvelles révolutions sont aujourd’hui envisageables.

Compte rendu de la 7 ème ‘’International Cold Fusion Conference’’ à

http://www.padrak.com/ine/NEN_5_9_2.html

Patrick Cornille

Physicien théoricien

Pour citer Alexandre Szames (voir plus loin), ‘’Patrick Cornille a fait de l’électromagnétisme avancé l’une de ses nombreuses spécialités. Il publie peu mais toujours bien. Son plus récent papier fait s’écrouler en trois pages un des monstres de la physique mathématique, le calcul dit d’Euler-Lagrange.’’ Et pour citer Cornille lui-même, ‘’un double constat m’a amené, il y a une vingtaine d’années, à ré interroger de fond en comble tout ce que j’avais pu apprendre en physique.’’ Ses travaux sur les ‘’forces stimulées’’ pourraient déboucher sur de nouveaux types de moteurs et de propulsion.

Travaux de Cornille sur le Web

http://members.aol.com/overunity/html/elgmnu.htm

http://members.aol.com/oveunity/elecpexp/elecpexp.html

http://members.aol.com/overunity2/html/troutnbl.htm

http://ourworld.compuserve.com/homepages/jnaudin/html/elecmtr.htm

Jean-Louis Naudin

Expérimentateur, directeur de recherche de la société ‘’Advanced Electromagnetic Systems’’

Cet homme est devenu une légende sur le Web. Il s’est consacré à plein temps à l’étude expérimentale des nouveaux moteurs électromagnétiques visant à réaliser des rendements ‘’overunity’’ (plus d’énergie produite que d’énergie consommée – cette énergie en surplus serait puisée dans le vide quantique ou ‘’zero point field’’). Il a mis tous ses résultats sur son site Web (en anglais) et animé des groupes de recherche internationaux via l’Internet. Aujourd’hui cette activité se concrétise dans une entreprise prête à vendre des brevets et à développer des produits.

Site Web de Naudin

http://members.aol.com/jnaudin509/

Joël Sternheimer

Physicien, chercheur indépendant

A la fin des années 60, après des études en France et aux Etats-Unis, ce docteur en physique théorique décide de quitter la science ‘’officielle’’ et de mener ses recherches en indépendant. Défenseur passionné d’une nouvelle éthique de la science qui respecte l’objet d’étude au lieu de le détruire, il publie des travaux théoriques contestant les modèles admis des particules élémentaires. A partir des années 80, il développe, à partir de sa découverte des '‘ondes d'échelle’’ une technologie qui, en transposant dans les registres sonores ou lumineux certaines vibrations moléculaires, permet d’influencer de manière non-invasive la synthèse des protéines chez les êtres vivants. Cette ‘’musique des protéines’’, pour laquelle il a déposé un brevet en 1987, a des applications révolutionnaires en agriculture et en biologie humaine.

Sternheimer sur le Web

http://home.aol.com/JMSternhei

http://www.bekkoame.or.jp/~dr.fuk/

Alexandre Szames

Ecrivain

Après de solides études de sciences et d’épistémologie, il aborde le journalisme scientifique et mène une enquête fouillée sur des expériences qui remettent en cause les théories relativistes et montrent l’existence d’un ‘’aether’’ (notion rejetée par Einstein) – surtout l’expérience de Trouton-Noble et l’effet Biefeld-Brown. Il étudie les travaux de l’inventeur américain Thomas Townsend Brown et les recherches sur ‘’l’antigravité’’, véritable domaine occulte (notamment à cause du secret militaire) de la physique de ce siècle. Ce qui l’amène à réaliser des expériences décisives, avec l’aide de Cornille et Naudin. Confronté aux barrages des revues scientifiques, il édite lui-même un gros livre, véritable somme sur le sujet, ‘’L’effet Biefeld-Brown, histoire secrète de l’antigravité, vol.1’’, hardiment sous-titré ‘’La plus grande découverte scientifique du XXème siècle’’. Edition ASZed, 47-51 rue d’Aguesseau, 92100 Boulogne.

Bref compte rendu du forum du 28 janvier 1999

par Jean-Pierre Lentin

diffusé sur des listes de discussion Internet, écrit à l’origine en anglais

L’énergie à sur unité et la fusion froide ont été présentées pour la première fois au festival et ont eu un succès immédiat !

Jean-Louis Naudina fait des démonstrations du SMOT (Small Magnetic Overunity Toy, inventé par l’Australien Greg Watson – une rampe magnétique qui fait monter une bille et la propulse, créant donc une énergie alors qu’aucun travail n’est fourni au départ) et de quelques petits moteurs. Il a donné un cours pratique pour construire soi-même son SMOT et a en général impressionné tout le monde avec son approche méticuleuse, modeste et sans trucage.

Le physicien Patrick Cornille a présenté sa vision théorique sur ‘’les forces stimulées’’ qui pourraient expliquer la sur unité. Cornille a un poste de chercheur scientifique classique au CEA (Commission à l’Energie atomique financé par l’Etat), mais son travail théorique et expérimental sur l’électromagnétisme non conventionnel est une quête personnelle. Comme il est proche de la retraite, on peut s’attendre à ce qu’il travaille à plein temps sur la sur unité dans les années à venir, et ses profondes connaissances en physique (comme en témoignent ses contributions au livre de Szames – voir ci-après), seront certainement un grand atout.

Naudin et Cornille semblaient très confiants pour le futur. Ils ont récemment fondé une société Advanced Electromagnetic Systems, qui possèdera bientôt sa propre page Web, et Cornille a un important papier prêt à être publié dans un journal de physique mathématique. Restez branchés…

Jean-Paul Biberiana eu un grand succès aussi. Son humour à la Woody Allen n’a cessé de faire rire l’auditoire. Son contrat avec le CEA sur les expériences de Fusion froide va se terminer dans quelques mois, il a obtenu de nombreux résultats positifs, même s’ils sont à petite échelle, il a des idées originales pour de nouvelles techniques, il est ainsi nettement ‘’accroché’’ et souhaite poursuivre ses recherches en fusion froide. Il pourrait repartir aux USA l’année prochaine, si des opportunités de travail le permettent. Ne le manquez pas s’il donne des conférences !

On a vu aussi lors des brefs temps libres, Biberian en train de parler avec le physicien non conformiste préféré de Sciences frontièresJoel Sternheimer, qui a été élu ‘’scientifique de l’année’’ à la fin du festival.

Sternheimer possède un brevet sur une technologie assez révolutionnaire – des fréquences sonores et des mélodies stimulent ou inhibent la synthèse de protéines spécifiques, ce qui a des applications en médecine et agriculture. En tant que physicien mathématicien, Sternheimer développe un nouveau tournant dans la théorie quantique, dans laquelle les ondes de particules ne sont pas simplement sinusoïdales comme dans la mécanique quantique classique, mais possèdent aussi des harmoniques. Il pense ainsi que dans la fusion froide, les électrons d’hydrogène pourraient sauter sur une harmonique inférieure, parvenant ainsi des états de quantum fractionnels ( à la Randell Mills ou à la Jean-Pierre Vigier), se rapprochant du noyau et gagnant en énergie.

Alexandre Szamesa présenté son bon gros livre (500 pages, trois ans de travail), sur l’effet Biefeld-Brown. Ce jeune écrivain de 29 ans possède une culture scientifique impressionnante (à côté de lui, j’ai l’air de sortir de la maternelle) et il a fait un travail expérimental fascinant avec l’aide de Naudin et Cornille. Ils ont conclu que l’effet Biefeld-Brown n’est PAS l’antigravité, mais une preuve décisive de l’existence de l’éther (invalidant ainsi la relativité générale) et des forces stimulées, ouvrant la voie aux concepts de sur unité et de propulsion nouvelle génération. Tout de suite après le festival, Szames s’envolait pour les USA pour participer au tout dernier séminaire de la NASA sur la propulsion révolutionnaire à Albuquerque. J’attends de ses nouvelles dès son retour.

Pour finir, un autre signe que la recherche sur la sur unité ou l’Energie Libre gagne du terrain en France : Nous avons enfin un site Web en français sur ces sujets, merci à Jean et Bernadette Soarès et à leur Association, Quant’Homme. Depuis des années, ils ont fait un travail admirable de traduction d’articles et d’informations, et maintenant, ils ont un site plein de liens et de références à : http://www.multimania.com/quanthomme

A noter : la parution d’articles sur la Fusion Froide et l’Energie Magnétique dans :

 Le N° 1 (mars avril 1999) de Nexus Magazine Editions MOAN S.A.R.L. Les Cheyroux 24580 Plazac

Numéro qui comporte un compte-rendu relatif au festival 1999 de Sciences Frontières à Cavaillon.

 Le n° 41 (mai 1999) de Sciences Frontières – 8 bis, rue du Chemin de Fer 94110 Arcueil qui comporte un article sur Jean – Paul Biberian

 Le n° de mars 1999 du NET-Journal – Thalrichstrasse 808, Postfach CH 4622 Egerkingen Suisse qui comporte un article sur les recherches de Jean-Louis Naudin




RETOUR