ENERGIE - DES SOLUTIONS POUR PRODUIRE SANS DETRUIRE L'ENVIRONNEMENT
"Il n'y a pas de crise de l'Energie, mais simplement une crise d'Ignorance" B. Fuller

 Tout le site Quanthomme est accessible par 
www.quanthomme.fr
ou www.quanthomme.info ou 
www.quanthomme.com ou www.quanthomme.org

Retour à l'accueil TOUT Quanthomme Retour à l'accueil de la Partie 2 Retour à la liste des nouvelles   Accès au moteur de recherche

Du : 21 novembre 1999

Cette information est gratuite et ne doit pas être utilisée dans le cadre d'un brevet, d'une marque déposée ou d'une propriété intellectuelle. S'il vous plaît, distribuez sans altération le contenu de ce projet aussi largement que possible autour de vous.

Publié sur Internet en Mars 1999 par Ito Nayado (Tokyo, Japon)

Traduction française par JDL/JLN.

INTRODUCTION

L'histoire humaine est celle d'une destruction continue. Toute création se solde par une destruction encore plus grande. La raison en est que le monde est gouverné par les lois de la physique.

La physique en vigueur nous dit que la destruction se produit dans le sens du temps. Pour la contrer radicalement, il nous faut trouver un flux créatif ou en d'autres termes engendrer de l'énergie à partir de rien comme le mouvement perpétuel de la science-fiction. Mais à partir du présupposé que l'énergie positive existe seule, la thermodynamique nous enseigne qu'on ne peut rien engendrer à partir de rien et que le mouvement perpétuel est impossible.

Récemment quelques physiciens théoriciens ont commencé à envisager le concept d'un temps imaginaire et/ou d'une énergie négative. Si l'énergie négative existe, le concept physique d'énergie doit être étendu au domaine négatif avec la conséquence que le mouvement perpétuel est rendu possibleet que pour la première fois le monde échapperait à l'inévitable destruction. Reste à découvrir le mécanisme permettant de changer la destruction en création, et c'est précisément le but de GENESIS.

Un nouvelle idée relative à l'électromagnétisme est ici introduite. Mettant en lumière les phénomènes liés à un temps imaginaire, il ouvre des horizons sur les procédés concrets permettant d'extraire de l'énergie sous la double forme positive/négative à partir de rien. Aucune théorie semblable n'a été émise à ce jour et n'existe aucune étude affirmant la compatibilité du mouvement perpétuel avec la science. Le mouvement perpétuel lui même n'a, bien entendu, jamais été réalisé.

GENESIS ouvre une ère dans laquelle chacun pourra disposer d'une énergie infinie. Ce jour marque pour chacun une rupture complète de sa vision du monde…

La traduction complète du projet Génésis en FRANCAIS avec schémas et photos est disponible sur Internet à :

http://www.fortunecity.com/tattooine/uhura/259/

 




RETOUR