ENERGIE - DES SOLUTIONS POUR PRODUIRE SANS DETRUIRE L'ENVIRONNEMENT
"Il n'y a pas de crise de l'Energie, mais simplement une crise d'Ignorance" B. Fuller

 Tout le site Quanthomme est accessible par 
www.quanthomme.fr
ou www.quanthomme.info ou 
www.quanthomme.com ou www.quanthomme.org

Retour à l'accueil TOUT Quanthomme Retour à l'accueil de la Partie 2 Retour à la liste des nouvelles   Accès au moteur de recherche
02 juillet 2004
Même si nous sommes tombés dans " l'heure d'été " depuis quelques temps déjà, voici une petite remise à l'heure de pendules, sur laquelle pourrait figurer la date de la création de notre site, et que nous trouvons nécessaire à formuler à nouveau au fur et à mesure que des informations nous parviennent.

Quant'Homme n'organise ni stages, ni conférences, ne participe à aucune manifestation publique et ne vend rien. Notre espace d'expression demeure toujours ce site où vous est offerte notre collecte d'informations pour le meilleur des usages.

La grande majorité de nos correspondants et lecteurs que nous remercions pour l'intérêt qu'ils ont trouvé à lire nos pages a bien compris l'esprit qui a animé notre démarche et qui fait que ce site est en ligne. Ils nous l'écrivent très souvent pour nous en remercier. S'il se trouve que les nouvelles s'espacent trop, il y en a même qui s'inquiètent !
Il n'y a qu'une infime minorité de lecteurs, depuis toutes ces années où nous sommes sur le web pour nous adresser des critiques, dont certaines assez curieuses...comme de nous suggérer d'éliminer de notre site des pages relatives à l'histoire hors normes qui a présidé à l'invention d'un chercheur, ou bien, nous demander si nous sommes une secte !!!

En lisant ne serait-ce que notre avant-propos, chacun peut y trouver la réponse, et elle est claire : nous sommes résolument individualistes, nous ne demandons rien à personne. C'est à chacun de suivre pour la recherche qu'il souhaite les pistes indiquées dans nos pages...ou ne pas les suivre du tout !

Pour pouvoir " croire " à tous les sujets que nous avons évoqués, il est arrivé que l'on nous demande si nous faisons des expérimentations, réalisées comme il se doit avec un esprit scientifique et des protocoles rigoureux...
Mais voilà, c'est que chez nous les journées n'ont que 24 heures et en tant que particuliers, nous avons à assumer (dans le temps qui nous reste) d'autres obligations en plus du travail exigé par le site. Pourtant il y a tellement de sujets qui seraient passionnants à aborder personnellement, d'études ou travaux prévus pour la retraite et qui sont encore à l'état stationnaire...
Nous vous racontons tout cela, mais après tout, comme nous le disait tout récemment une amie, avons-nous des comptes à rendre ?
Sommes-nous tenus de suivre toutes les pistes que nous avons indiquées ?
Sommes-nous tenus de tout expérimenter ?

De notre côté, vous vous en doutez bien, la réponse est NON, notre but est d'apporter des informations.





PMC PANTONE...

Nous rappelons une fois encore que

nous ne vendons rien, aucun réacteur, aucun kit, aucune pièce que ce soit, nous ne sommes pas présents dans des manifestations publiques, foires bio par exemple...

Si quelqu'un veut vous vendre un PMC Pantone tout prêt, soyez très circonspect. D'ailleurs si vous connaissez bien nos pages, vous le serez forcément. A notre connaissance, personne n'est légalement habilité à vendre du PMC Pantone en France et les montages qui figurent sur notre site sont toujours publiés en tant que montages expérimentaux, et en ce qui concerne les véhicules, ce sont seulement des réalisations au titre de prototype.


Notre site ayant reçu une certaine publicité sur le dossier PMC Pantone avec les reprises de nos pages dans des articles sur des revues, et lors d'émissions radio, commencerait-il à déranger ?

Les seules critiques, du PMC Pantone en particulier ne proviennent que de personnes qui ne l'ont jamais expérimenté même au stade le plus simple et n'ont même pas l'intention de le faire. C'est probablement pour cela que leurs critiques ne sont pas constructives. Et pourtant cela ne les empêche pas de vouloir plus de données obtenues par exemple par des mesures précises. Ils oublient que l'équipement nécessaire pour contrôler au mieux les résultats n'est pas toujours à la portée de celui qui bricole dans son coin d'atelier, mais se trouve plutôt dans des ateliers, des grandes écoles, et chez les constructeurs automobiles ?

Nous ne pouvons être tenus pour responsables de cette carence dans les mesures (nature des gaz, approche de données standard dans les baisses de consommation). Nous apprécions les bonnes volontés des " Pantonistes " dévoués.
Tous ces gens qui bricolent leurs PMC " à la Pantone " font de leur mieux, avec leurs petits moyens et obtiennent des résultats que nous faisons connaître à tous dans la mesure où ils nous parviennent. Ils sont injustement critiqués par 2 ou 3 personnes préférant jeter le trouble dans divers forums ou sites en avançant de faux arguments. A vouloir trop pratiquer le " debunking " systématique ces critiqueurs ne reçoivent d'ailleurs pas la crédibilité qu'ils voudraient pourtant totale pour que tous les expérimentateurs se rangent à leur avis.

Quant à ceux qui sont à l'oeuvre : ils font avancer l'étude de ce système qui n'a peut-être pas fini de nous étonner.



Quelques exemples pour illustrer ces propos.

Que les critiqueurs sceptiques vis-à-vis du PMC Pantone se rassurent.

Tous ceux qui .

- se trouvent dans l'impossibilité actuellement de conclure sur l'intérêt du PMC Pantone (mais pourquoi vouloir conclure ?) nous n'en sommes pas là, il y a encore de quoi étudier...

- comptent bien garder de la distance vis-à-vis d'un sujet d'autant plus dérangeant qu'il n'est pas un mythe ni une rumeur folle, ni que du bla-bla, mais peut être vu et analysé par tous les saint Thomas de la Terre

- exigent des autres des mesures qu'ils ne feraient peut-être même pas s'ils avaient les mêmes possibilités techniques..." On " reproche (c'est facile !) aux expérimentateurs bénévoles, défricheurs après nous, et finalement grâce à nous, de ne pas faire les mesures nécessaires. Mais ces critiqueurs qui ne réalisent pas eux-mêmes de PMC ne font même pas leur propre montage avec le soin qu'ils demandent aux autres et le suivi des mesures qu'ils souhaitent voir faites par d'autres !

- pensent que ces pauvres expérimentateurs actuels de PMC Pantone se verront peut-être libérés un jour de l'illusion sur laquelle ils transpirent

- croient que le développement de ce système de PMC Pantone répond à un besoin collectif inconscient de " croire " qu'une solution miraculeuse a été trouvée : le PMC Pantone est déjà une bonne solution disponible, mais il y en aurait d'autres sur lesquelles il faudrait travailler ....après tout si le montage Pantone ne les satisfait pas, que les critiqueurs se mettent à travailler sur un système aussi performant déjà et simple que celui du PMC Pantone

- modifient en les parodiant nos textes pour appuyer leur argumentation aussi critique que ridicule, exemple, nous n'avons jamais dit que la sortie d'un pot d'échappement de moteur équipé d'un PMC Pantone donnait de " l'eau si pure qu'elle peut convenir à l'alimentation des nourrissons "

- inventent de fausses argumentations, du genre que l'inventeur aurait dit qu'il ne faut pas démonter le dispositif, ne pas mesurer car cela perturbe la réaction...faisant fi de tous les témoignages et de toutes les données chiffrées qui ont été publiées

- oublient de mentionner notre site, mais pensent bien à donner le lien direct vers le site qui fait la chasse aux " hoax "

- nous accusent de favoriser le commerce pratiqué par Pantone et qualifié par certains de " malhonnête " alors que nous n'avons pas plus de relation avec Pantone que n'importe qui

- n'ont même pas analysé honnêtement le montage qui permet de faire tourner un groupe essence avec du fuel comme M David l'a indiqué dans sa page 10, et aussi le montage de petit brûleur de la page 8 qui est très instructif pour comprendre ce qui se passe dans la réaction, ces observations dont peuvent témoigner des expérimentateurs comme Christophe Martz, Michel Saint Georges...etc.



Le premier élément de critique cité ci-dessus ferait à lui seul se plier de rire les agriculteurs (et d'autres) expérimentateurs satisfaits de leur travail. Même si le montage sur tracteurs est une adaptation du Pantone pur (ce montage dérivé qui donne d'excellents résultats montre d'ailleurs combien il est urgent d'attendre avant de conclure), nous sommes encore dans une étape d'évolution et les apports de toutes les bonnes volontés qui ont les mains dans le cambouis nous réservent certainement d'autres surprises.

Mais la meilleure des surprises est bien venue de la réduction de pollution (on a trop tendance à oublier ce premier avantage) et de consommation obtenue grâce aux nombreux témoignages d'expérimentateurs.

Le bon sens " dit " paysan ne s'y est pas trompé, n'en déplaise aux sceptiques, les tracteurs tournent, les groupes fonctionnent.

Nous n'avons reçu aucun témoignage de moteur cassé à cause d'un montage " à la Pantone " comme des bruits qui courent le laissent entendre. Et si c'était arrivé à un expérimentateur, l'analyse du problème aurait bien évidemment été faite afin de donner des conseils utiles aux autres.

Ayant nous-mêmes expérimenté et munis, plus de 3 ans après, de témoignages solides, basés sur des faits constatables, reproductibles, nous ne pouvons pas davantage dire à nos lecteurs comme les esprits critiquent aimeraient qu'on le fasse, que ce PMC sur lequel travaillent des centaines de personnes (nous ne pouvons pas citer tous les montages dont ceux de bricoleurs plus qu'avertis) est une escroquerie !

Encore une fois, puisque apparemment, il est nécessaire de faire répétition sur répétition pour être compris :



NOUS NE VENDONS NI DOSSIERS, NI MATERIEL, NI ABONNEMENTS...

Tout est gratuit sur notre site...


Que ceux qui doutent se rassurent : il y a de plus en plus de professeurs, et d'universitaires déjà en France qui s'intéressent de près au PMC Pantone, qui soit dit en passant à ceux qui se permettent de nous " écorcher " dans leurs propos n'a jamais été et n'est pas un moteur à eau. Si ces personnes avaient lu avec attention le dossier Pantone dans notre site, elles ne feraient pas une pareille bourde.






Ceux qui trouvent que notre site contient des dossiers qui relèvent de l'imaginaire devraient pousser plus avant leur investigation - les noms et les adresses ne manquent pas dans nos pages - et avoir un peu plus d'humilité vis-à-vis de ceux qui oeuvrent souvent avec beaucoup d'altruisme (ce qui est rarement le cas des critiqueurs).

Pour notre part, nous ne nous imaginerions même pas oser dire à des scientifiques cités dans nos pages qu'ils sont de doux rêveurs (les critiqueurs formuleraient ça autrement !)

Nous, nous disons MERCI à tous ceux qui, à quelque niveau que ce soit, nous permettent d'avoir accès à leurs travaux, (même s'ils ne sont pas tous aboutis et visibles au grand jour et sur toutes les chaînes de télé et les journaux) et partagent avec un grand nombre de lecteurs - dont nous faisons partie - leurs connaissances, leur passion.

Certes il est courant de penser que lorsque l'on vend quelque chose, c'est parce que cela a de la valeur, même si celui qui achète trouve toujours que c'est trop cher ! mais lorsque l'on donne, son travail par exemple, alors celui qui le reçoit et en profite, se dit que, finalement, si c'est donné, c'est que cela ne vaut pas grand-chose, voire rien du tout.

Malgré cette façon de juger malheureusement trop répandue, nous avons choisi d'offrir à tous notre cueillette d'informations, pour qu'il y ait d'autres personnes que nous qui puissent y réfléchir.

Nous ne détenons pas LA vérité et notre site ne peut pas être exhaustif, mais nous n'excluons pas telle ou telle information sous prétexte qu'elle ne colle pas aux théories en vigueur de nos jours.

Certains lecteurs pensent que des chercheurs dont le nom figure dans nos pages sont des charlatans : c'est leur droit.

Notre façon d'aborder les choses est différente. Même si les théories ou idées émises par des gens qualifiés de marginaux - car hors normes - dérangent, nous ne nous sommes pas octroyés le droit de tout juger et censurer.

Un texte qui peut faire hérisser les cheveux à un scientifique X et nous faire traiter d'obscurantistes par un ou deux lecteurs peut apporter beaucoup à un autre Y à l'esprit plus ouvert qui peut y glaner une idée, une seule peut-être, qui fera avancer sa propre recherche.

Nous avons aussi eu connaissance de certains propos écrits ou non dans lesquels " on " ménage la chèvre et le chou (n'est-ce pas, au cas où le PMC Pantone serait vraiment connu plus tard, on ne sait jamais...) propos qui ne présentent pas les choses comme elles sont, utilisent des termes inadéquats comme déjà dit plus haut.

Petit conseil : que les esprits critiques ne perdent pas trop de leur temps - certainement précieux - à venir visiter l'ensemble des sujets abordés dans nos pages , le web est riche d'autres centres d'intérêt.

Nous n'allons pas ici faire état de tous les messages de félicitations que nous recevons, il y en a une masse, n'en déplaise aux critiqueurs.

Si nous avons consacré autant de temps, d'argent à ce site (c'est notre militantisme à nous) c'est parce que nous avons pensé que toutes les pistes glanées pouvaient apporter de l'eau au moulin de gens que nous ne connaîtrons jamais.

Notre site est trop copieux, le dossier Pantone trop important, " ah ! ben si je dois tout lire ! " disent certains, rien que sur le sujet du PMC...

Ce genre de commentaire est loin de celui du Dr C. du CEA qui nous a dit il y a déjà quelques années, alors que seuls étaient disponibles le Catalogue de Références et le compte rendu des expérimentations sur la machine de Newman par Naudin-David " ne pas avoir vu de source aussi complète sur ces sujets ", personne ne s'était attelé à cette tâche, fallait - il être suffisamment fous pour avoir recherché toutes ces informations et les avoir traduites en français !

Allez, ne vous plaignez pas que la mariée soit trop belle !






Des lectures pour l'été





Prochain colloque sur l'EAU
Toulouse
24 et 25 septembre 2004-06-29
Inscriptions avant le 15 août 2004

contact : h2o@effervesciences.com









Deux états des lieux (parmi d'autres) aux conclusions bien inquiétantes, mais les humains ont-ils encore le luxe de les refuser ?
Ces constats accablants ne peuvent qu'inciter les hommes de bonne volonté à se tourner vers d'autres solutions pour un développement durable, cette expression étant largement utilisée maintenant et surtout à amener au grand jour des solutions énergétiques pour que la planète et ses locataires restent vivants.





Et pour ceux qui auront la chance d'être en vacances, nous leur souhaitons le meilleur des repos, la distance salutaire par rapport aux soucis quotidiens et du soleil...oui, mais pas trop chaud quand même !

Cliquez ici pour fermer cette fenêtre