ENERGIE - DES SOLUTIONS POUR PRODUIRE SANS DETRUIRE L'ENVIRONNEMENT
"Il n'y a pas de crise de l'Energie, mais simplement une crise d'Ignorance" B. Fuller

 Tout le site Quanthomme est accessible par 
www.quanthomme.fr
ou www.quanthomme.info ou 
www.quanthomme.com ou www.quanthomme.org

Retour à l'accueil TOUT Quanthomme Retour à l'accueil de la Partie 2 Retour à la liste des nouvelles   Accès au moteur de recherche

Les Nouvelles de Quant'Homme - Page créée le 13/06/2006

 

Générateur à Hydrogène Atomique de Moller : M.A.H.G. 

 

Depuis le 24 mai 2005 dans le site de Jean-Louis Naudin  http://jlnlabs.imars.com/mahg/index.htm on peut voir une expérimentation fort intéressante.

Ce MAHG 100 % propre et sans danger en cours d'expérimentation est basé sur une découverte de

 

Irving Langmuir   

Dans le MAHG, l'hydrogène qui  n'est pas consommé pendant le processus, est simplement dissocié et recombiné et on peut donc le recycler encore et encore sans consommer plus d'hydrogène que celui utilisé au démarrage.

Le tube du MAHG a été conçu tout spécialement. Il est fait d'un tube à vide refroidi à l'eau et rempli d'hydrogène à 0,1 atm.

La partie principale du MAHG est un filament de tungstène de 0,25 mm de diamètre, placé au centre de l'appareil.

 

Tous les résultats, mesures, schémas, et films sont sur le site de Jean-Louis Naudin, y compris ceux publiés en 2004.

http://jlnlabs.imars.com/mahg/mahg1.htm

http://jlnlabs.imars.com/mahg/diagram.htm
 

Les durées d'expérimentation sont de plus en plus longues, jusqu'à 2 heures et les pourcentages d'efficacité plus qu'encourageants de l'ordre de 231 à 243 % . Les tests démontrent vraiment que cet appareil peut fournir un flux de courant continuel et stable (875 watts) avec un gain net de 515 watts.

Le MAHG est 100 % propre et sans danger.

Voici ce qu'en dit Nicholas Moller :

" Si vous ajoutez le fait que l'hydrogène n'est pas consommé pendant le processus de "combustion", et qu'il peut ainsi être recyclé, pour   n'importe quel scientifique, humaniste, écologiste, chef d'entreprise et par le fait pour n'importe quel être humain concerné par l'état de notre merveilleuse planète, il est clair qu'il n'y a plus de temps à perdre. Le temps est venu d'enlever aux industries de l'énergie la responsabilité de définir les politiques et structures énergétiques du futur, et de la mettre dans les mains des hommes de science qui travailleront à la préservation de l'environnement qui entretient toute vie sur Terre.

Des hommes qui travailleront au développement économique du tiers monde en fournissant des technologies produisant une énergie peu coûteuse, abondante et propre.

Une telle initiative ne réussira que lorsque des capitaines d'industrie visionnaires la soutiendront massivement en ayant le courage de démolir le réseau d'énergie scandaleux qui existe actuellement tout autour de notre planète, et en investissant dans la production et la commercialisation de petits générateurs d'énergie destinés à l'usage domestique, aux usines, aux transports etc.

Une fois le générateur acquis, le consommateur verra ses besoins énergétiques ultérieurs couverts gratuitement, ce qui lui donnera sa propre indépendance en énergie tout en lui augmentant son pouvoir d'achat pour tout autre développement économique."