ENERGIE - DES SOLUTIONS POUR PRODUIRE SANS DETRUIRE L'ENVIRONNEMENT
"Il n'y a pas de crise de l'Energie, mais simplement une crise d'Ignorance" B. Fuller

 Tout le site Quanthomme est accessible par 
www.quanthomme.fr
ou www.quanthomme.info ou 
www.quanthomme.com ou www.quanthomme.org

Retour à l'accueil TOUT Quanthomme Retour à l'accueil de la Partie 2 Retour à la liste des nouvelles Retour à la page systèmes Pantone et Gillier-Pantone Accès au moteur de recherche

Page créée le 04/07/2007

Réalisations de PMC  (Processeurs Multi Carburants) ou Systèmes G selon Paul Pantone, en France, Belgique, Canada, Tunisie, Egypte...

Chaque montage de PMC Pantone est fait sous la responsabilité des expérimentateurs et utilisateurs.

En France - Avril 2007
par Hervé Fargeix

Automobile :  détails AUT34

Peugeot 505 D
243000km au départ

 

 

Le 1er mars 2007, cette 505 tout récemment équipée d'un système "G" Pantone par Hervé passe au contrôle.

Les résultats pour ce montage tout récent sont bons pour une voiture de son âge (voir ci-après )

Le temps de parcourir 500 km localement et

le 17 mars 2007  l'AVENTURE commence : voilà notre 505 partie pour un bon périple de 5775 km qui la conduira en Mauritanie où elle restera comme modèle pour futurs expérimentateurs de systèmes "G Pantone"

 

 

Pour ceux qui auraient encore des doutes sur la validité des systèmes "G Pantone" et qui affichent même des critiques acerbes en s'appuyant sur des résultats médiocres obtenus par des systèmes "G Pantone" montés sur tracteurs et mesurés sur bancs d'essais (où les pneus arrivent à cirer et où on demande la puissance maxi, c'est à dire pas vraiment les conditions réelles d'utilisation...) cet exemple authentique et étudié avec le sérieux et la compétence que l'on connaît à l'ami Hervé montre que

1 - les résultats en dépollution peuvent être constatés immédiatement après le montage et que

2 -  les résultats en baisse de consommation peuvent être également immédiats

 

Mais il est important de dire que ces résultats sont obtenus à partir d'un système "G Pantone" bien étudié, soigneusement monté sur un type de moteur qu'Hervé connaît bien (voir AUT6).

D'ailleurs, dans tous les montages de systèmes "G Pantone" que nous connaissons et qui sont faits sérieusement à partir de tous les conseils donnés dans nos pages, les bons résultats sont  toujours au rendez-vous. Il est bien évident que si vous faites un réacteur d'un mètre de long, vous n'aurez pas de bons résultats, mais il est parfaitement malhonnête de dire pour autant que les systèmes "G Pantone" ne sont pas valables !!!

 

Voici les commentaires d'Hervé au 03/07/2007

 

Voyage Afrique Peugeot 505 diesel ("G Pantone")

 

Préparation de la voiture

Vérification des freins, embrayage, vidange, nettoyage du circuit de refroidissement, réparation des différents problèmes électriques, révision générale.

 

 

Installation d’un système "G" Pantone

 

 

Le réacteur est fabriqué en inox 310, la tige a une longueur de 15 cm avec un jeu de 1,15 mm entre tube et tige.

 

 

Le bulleur est réalisé sur mesure en tôle de 3 mm et les dimensions sont de 26 x 15 cm pour la base et 21 cm pour la hauteur.

Ce qui nous donne un volume total de 8,2 litres soit 5,4 litres d’eau utile (on le remplit seulement au 2/3)

 

 

Ce bulleur est chauffé avec l’eau du circuit de refroidissement du moteur, pour cela un tube de cuivre Ø 28 mm en forme de U est installé au fond du bulleur

 

Je n’ai pas eu le temps d’installer un système de niveau constant pour le remplissage en eau.
Un simple entonnoir, un bout de tuyau d’arrosage et un bidon d’eau de 5 litres ont très bien fait l’affaire

 

Dans ce genre de voyage on vérifie les niveaux plusieurs fois par jour.

 

Contrôle technique et contrôle pollution après 500 km d’utilisation du système "G Pantone"

 

 

Résultat du test de pollution

0.64 au premier test
1.2 au second test

La norme maximale admissible est de 2.5

Le contrôleur me dit que la voiture ne pollue pas plus que les derniers diesel commercialisés.

 

Départ de Franchesse (03) le 17 mars 2007 à 6 heures du matin

 

 

Déjeuner à la frontière Espagnole et coucher à 3 heures du matin à Granada après 1739 Km.

 

Cette étape constituée essentiellement d’autoroute permet de mettre la mécanique à l’épreuve, cette voiture avec son moteur d’origine affichait 243000km.

 

Consommation

Pour cette étape la consommation à été de 111 litres de gasoil soit du 6,38litres /100 Km.

La vitesse était stabilisée entre 110 et 125 Km/heure. Nous étions trois personnes à bord et la voiture bien chargée, nous partions pour un voyage de quinze jours.

Pour la consommation d’eau :  22 litres seront nécessaires pour cette première étape.

Ce qui nous donne une moyenne de 1,27 litre d’eau /100 Km.

La jauge de température d’eau moteur a affiché une valeur normale tout le long de ce trajet.

 

 

Les autres étapes de ce voyage ont été plus touristiques

 

Granada →Algéciras→Ceuta→Chefchaouen 320 Km
Chefchaouen →Fes→Kenitra→Midelt 430 Km
Midelt →Errachidia→Erfoud→Merzouga 280 Km
Merzouga →Tazzarine→Zagora 352 Km
Zagora→Tazenakht→Taliouine→Agadir→Mirleft 589 Km
Mirleft → Tan Tan → El Ouatia 323 Km
Tan Tan → Boujdour 517 Km
Boujdour → Daklha 295 Km
Dakhla → Nouhadibou 408 Km
Nouhadibou →Nouakchott 472 Km

 

D'Algésiras au Maroc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Total : 5725 km

 

Dernier plein du réservoir à 5558 km du point de départ, dernier point de référence pour calculer la consommation.

Ce qui nous donne sur l’ensemble du voyage

 

Consommation

334 litres de GO pour 5558 Km

soit 6 L /100km en moyenne, sur un parcours comprenant :

autoroute/villes/plaines / montagnes 1600 alt/sable

Il est intéressant de comparer ces résultats avec les consommations conventionnelles fournies dans le manuel Peugeot de cette voiture, qui indique :

Circuit urbain : 10.9 L /100 km
Vitesse stabilisée à 90km :
8 l/ 100 km
A 120km :
10.4 l/ 100 km

 

 

 

A Merzouga dans le sud Marocain (température 35 degrés à l’ombre) j’ai déposé le calorstat du circuit de refroidissement, la température moteur a donc chuté instantanément, et dans le même temps ma consommation d’eau pour le Pantone a également baissé. Cette consommation s’est stabilisée tout le reste du voyage à 0.70litres/100Km.

En augmentant le volume d’eau du circuit de refroidissement avec l’installation du système Pantone on abaisse la température du moteur.
A aucun moment l’aiguille de température d’eau n’a dépassé la moitié de la jauge.
Dans de précédents voyages (4) avec le même type de véhicule (505) nous avions été très attentifs à cette aiguille qui frôlait souvent la zone rouge.

Mais là ...aucune intervention mécanique n’a été nécessaire tout le long du trajet. Seul un filtre à air dans les zones sablonneuses a été monté sur le bulleur.

 

Nous avons emprunté la nouvelle route qui relie Nouhadibou à Nouakchott :  472 Km de bitume qui traverse de désert Mauritanien.

 

 

Illustration de conditions de voyage : le "taxi"

No comment !

Nous remercierons l’ensemble des personnes qui nous ont tous accueillis chaleureusement, ce voyage est riche de rencontres.

A plusieurs reprises des démonstrations et explications du système Pantone m’ont été demandées (surtout dès que l’on me voyait mettre de l’eau).
 

"C'est trop beau ! J'y suis, j'y reste ! "

Le retour se fera par avion !

Quel bon exemple offert à de futurs expérimentateurs de systèmes "G Pantone" en Afrique !

Pour ce voyage destiné à faire connaître le système "G Pantone" - un but aussi modeste qu'humanitaire :  MERCI HERVE ! ET BRAVO !

 


16 août 2007

Extrait de film réalisé par Hervé pour Quanthomme

 La 505 "G Pantonée" 35,8 Mo