ENERGIE - DES SOLUTIONS POUR PRODUIRE SANS DETRUIRE L'ENVIRONNEMENT
"Il n'y a pas de crise de l'Energie, mais simplement une crise d'Ignorance" B. Fuller

 Tout le site Quanthomme est accessible par 
www.quanthomme.fr
ou www.quanthomme.info ou 
www.quanthomme.com ou www.quanthomme.org

Retour à l'accueil TOUT Quanthomme Retour à l'accueil de la Partie 2 Retour à la liste des nouvelles   Accès au moteur de recherche

Les Nouvelles de Quant'Homme - Page créée le 10/03/2005 - mise à jour le 19/11/2009

 

Infos, infos, infos ...

La Pierce Arrow de Tesla,

c’était en 1931,

et elle roulait bien cette voiture électrique

 fonctionnant à l’énergie diffuse !

 

Un bon article qui complètera ce que nous avons déjà pu dire sur cet épisode de la vie de Tesla.

Le nouveau Directeur de Publication de Nexus est David Dennery (félicitations à David qui va poursuivre avec brio cette aventure)

Dans cette livraison, à la présentation moins dense, nous trouvons également un article sur les monopôles magnétiques.

Ces mêmes monopôles qui ont fait l’objet d’articles dans ...

 


...la revue Fusion

dont le n° 100 présente une hypothèse basée sur ces monopôles et qui pourrait expliquer la catastrophe d’AZF. Et le numéro 93 contient un article sur les ''rayonnements étranges et monopôles magnétiques''.

Le dernier numéro de la revue Fusion, celui de février-mars publie un article sur la conférence de Marseille ''ICCF11'' (aimablement communiqué par Fabrice David - voir ses publications scientifiques) où étaient réunis de nombreux chercheurs en fusion froide (comme on a coutume de dire pour faire court). A l’époque de la rédaction de l’article, les résultats du Ministère de l’Energie américain, qui statuait pour savoir si des investissements massifs étaient à faire dans ce secteur n'étaient pas encore là. Du moins, c’est ce à quoi on s’attendait à ce moment là...

On sait depuis que ces déclarations du DoE ont fait l’effet d’un pétard mouillé si on les compare aux résultats pourtant maintenant incontestables, obtenus par de nombreux chercheurs indépendants du monde entier.

Nous indiquons ces articles et chacun appréciera selon ses goûts le reste des autres textes. Pour notre part, nous ne sommes pas toujours en phase avec certains propos de la dernière revue citée.

 

D'autres ''grandes '' revues scientifiques n'ont pas fait écho à ce congrès, l'une parce qu'il a été estimé que ce sujet avait déjà été traité récemment dans leurs colonnes, une autre, on ne sait pas pourquoi : dommage...

C'était pourtant un congrès important et sa présence en France était tout de même un événement, d'habitude, c'est plutôt l'Italie, le Japon, les USA ou la Russie qui l'accueillent.

 

Lors de ce congrès, de ‘’grands’’ disparus de l’année 2004 ont été salués :

- le Dr Eugène Mallove dont l'assassinat est encore si présent dans les mémoires,

- Jacques Benveniste dont l’éloge a été fait par le Pr Brian Josephson, prix Nobel qui honorait le congrès de sa présence et qui a encouragé les jeunes chercheurs à suivre son exemple et à déchiffrer des voies nouvelles avec ardeur et

- le  Pr Jean-Pierre Vigier disparu dans l’été et dont la mémoire était bien présente également.

Au sujet de Jean-Pierre Vigier, quelques mots issus de notre site de base

Le Professeur Jean-Pierre Vigier

Jean-Pierre Vigier est très connu pour ses travaux sur la mécanique quantique. Il a participé à la fondation du CEA avant de rentrer au CNRS, suite à ses différences de vues concernant la bombe atomique française.

Il a travaillé avec David Bohm, et aussi sur les théories stochastiques (permettant de prévoir les évolutions probabilistes dans le temps, par exemple dans le mouvement Brownien) avec Edouard Nelson. Il a également été l’assistant et ami de Louis de Broglie (dont il a soutenu les travaux) et aussi de Joliot-Curie. Au début sceptique sur les résultats des travaux sur la Fusion Froide (difficilement reproductibles) de Pons et Fleischmannn, il a depuis élaboré sa propre théorie sur l’émission de chaleur de la Fusion Froide. Ses travaux font autorité dans ce domaine de recherche.

Sa théorie du potentiel quantique permet de comprendre de quelle façon les particules communiquent entre elles, même si le potentiel ne comporte pas d’énergie.

Suite à toute une série d’expériences avec Barabouchkine (Ekaterinenburg), scientifique de l'Académie des Sciences de Moscou qui obtient des dégagements de chaleur dans un cristal de bronze de tungstène, il pense que des paires d’ions se combinent avec des électrons pour donner de la chaleur par un effet capillaire dans les matériaux utilisés, palladium et cristal. Le palladium, après avoir été nécessairement nettoyé avec de l’acide sulfurique, comporte de nombreux capillaires perpendiculaires à sa surface, l’eau lourde, le deutérium le pénètrent et sous l’action du courant électrique la fusion peut s’amorcer.

Pour lui, c'est une forme nouvelle d'hydrogène (assimilable à des pseudo neutrons) qui se crée dans la structure du palladium. Compatibles avec des calculs théoriques, ces atomes d'hydrogène occuperaient un volume considérablement réduit par rapport aux atomes "normaux". L'énergie de liaison des premiers est en dessous de 80 kV des derniers ; le passage de l'un à l'autre est donc une réaction exothermique qui expliquerait l'excès de chaleur. Une fois les petits atomes formés, on pourrait alors avoir des réactions de fusion, avec le deutérium ou le lithium, ce qui correspondrait aux jaillissements parfois constatés(in revue Fusion).Ces micro explosions thermonucléaires qui se produisent ont été vérifiées par l’équipe de Y. R. Kucherov, A.B. Karabut et I.B. Savvatimova en Russie. Le Pr Vigier fait partie de ceux qui pensent qu’une véritable révolution est à notre porte et que tous les pays ayant accès à l’eau lourde pourront produire en grande quantité une énergie bon marché.

Jean-Pierre Vigier, tenace et prolifique a mené ses propres expériences et a parfois constaté combien elles gênaient. Par exemple lorsque, en collaboration avec le CESTA de Bordeaux et pour le CEA, la réussite fut au rendez-vous, c'est le ministre de la défense d'alors, Pierre Joxe qui les fit interrompre...(ndlr sans commentaires )

En parlant des travaux de Sverdlosk en Russie, le Pr Vigier dit "
...la marmite à Fusion Froide de Sverdlosk, c'est la ruine du monopole des grandes puissances sur l'énergie..."

 

Que le Ministère américain n’ait pas rendu une réponse enthousiaste à l’enquête en cours ou non, ne va pas empêcher les scientifiques de ce domaine d’étude prometteur de continuer à travailler, en relation de plus en plus étroite d’ailleurs avec les industriels intéressés et qui ne s’en moquent plus.

La Science Nucléaire de la Matière Condensée va faire parler d’elle : à suivre…


VSG : Générateur Synergétique de Vallée

Egalement à suivre, presque quotidiennement les informations, les textes que Jean-Louis Naudin publie sur son site dans la section sur le VSG, le Générateur Synergétique de Vallée.

Avec Jean-Louis (et peut-être d’autres qui vont répliquer ses premières expérimentations) nous pensons que le Pr Vallée aura la chance, après tant d’années où ses travaux ont été injustement inappréciés, pour ne pas dire refoulés, de voir se développer au grand jour cette fois (et largement sur la planète) un générateur VSG.

Même si le premier modèle sorti ne donne pas de  puissance formidable (comme celle que l’on peut espérer obtenir à partir de ses calculs), ce sera une avancée formidable.

Comme nous vous l’avons recommandé, cliquez souvent pour faire un tour chez JLNlabs !

Par exemple, pas plus tard que le 8 mars, il a présenté une vidéo (2,87 Mo, mais elle vaut la peine d’être téléchargée, courte mais très parlante et en français !), décrivant l’expérience sur un VSG.

http://jlnlabs.imars.com/vsg/vsg35.htm

 

Certes le temps où la bouffée d’énergie est là est encore très bref, mais 340 % d’énergie gagnée, cela laisse augurer d’autres résultats supérieurs. C’est là encore un sujet à suivre….de très près.


Circuit électronique

Pour ceux qui ont commencé d'expérimenter (ou comptent le faire) le circuit de M Zoltan Szili indiqué dans notre nouvelle du 31 janvier 2005 quelques compléments d’informations ont été ajoutés à la page.


"Energy from the Vacuum - Concepts & Principles"

A l’attention des étudiants qualifiés et maîtrisant l’anglais :

Un mécène a fait une donation de plusieurs milliers de dollars à Thomas Bearden et ce dernier a décidé d’en faire profiter les étudiants souhaitant approfondir (voire découvrir) des domaines rarement abordés au cours de leurs études mais que Bearden estime être importants pour les générations de futurs physiciens et électriciens. Il met donc gratuitement des copies son livre "Energy from the Vacuum - Concepts & Principles" à leur disposition .

Voir à http://www.cheniere.org/sales/discounts-for-students.htm


Un brevet de 1980, celui dit de KURE TEKKOSHO:KK

Ce nom est celui de l’appliquant, le brevet étant en fait de Ono Gunji

http://l2.espacenet.com/espacenet/viewer?PN=JP55144783&CY=gb&LG=en&DB=EPD

Il s’agit d’un système magnéto rotatif à haut rendement de la compagnie japonaise KURE TEKKOSHO:KK qui s’apparente au moteur de Gray (voir ce nom dans notre site de base) en plus léger, et qui profite aussi du gradient élevé d’une tension en extinction et nécessite moins de batteries. Il sera (cette information date d'avant octobre 1999) produit à titre d’essai par un fabricant qui fournit aussi les automobiles Mazda. (ndlr : pas d'autres nouvelles depuis)