ENERGIE - DES SOLUTIONS POUR PRODUIRE SANS DETRUIRE L'ENVIRONNEMENT
"Il n'y a pas de crise de l'Energie, mais simplement une crise d'Ignorance" B. Fuller

 Tout le site Quanthomme est accessible par 
www.quanthomme.fr
ou www.quanthomme.info ou 
www.quanthomme.com ou www.quanthomme.org

Retour à l'accueil TOUT Quanthomme Retour à l'accueil de la Partie 2 Retour à la liste des nouvelles   Accès au moteur de recherche

Les Nouvelles de Quant'Homme - Page créée le 21/12/2005  

 

Lumière ...

http://dsc.discovery.com/news/briefs/20050905/handlight_print.html

Selon une récente étude, du laboratoire de recherche de Hamamatsu Photonics, au Japon, les mains humaines émettent de la lumière. Ces découvertes, publiées dans le Journal Photochemistry and Photobiology B: Biology, viennent conforter les recherches antérieures qui ont suggéré que de la lumière émane de la plupart des êtres vivants y compris les plantes.

Puisque la maladie semble affecter la force et le genre de la lumière, la nouvelle découverte pourrait conduire à de nouvelles méthodes de diagnostiquer moins envahissantes.

Les mains ne sont pas les seules à produire de la lumière, d'autres parties du corps aussi comme les pointes et la talons des pieds.  M Hiramatsu (qui dirige le centre chez Hamamatsu) ajoute qu'en ce qui concerne les mains " la présence de photons indique que nos mains produisent de la lumière tout le temps".

Cette lumière est invisible à l'oeil nu et M Hiramatsu et son équipe utilisent un compteur de photons puissant. Les ongles émettent 60 photons, les doigts 40 et les paumes 20.

Pourquoi une émission de lumière plus forte par les ongles ? agissent-ils comme un prisme pour la disperser ?

des tests ont été pratiqués sur des personnes à qui on a fait tenir des bouteilles pleines d'eau chaude ou froide avant de procéder aux mesures. les sujets mettant les mains dans une boîte noire contenant de l'azote ou de l'oxygène ont été analysés.

La chaleur augmente l'émission de photons, comme l'oxygène. Une friction à l'huile minérale aussi. les théories des scientifiques parlent d'une sorte de chimioluninescence, comme celle qui fait briller les lucioles. Ils pensent que 40 % de cette lumière viennent de la réaction chimique qui se produit constamment quand la peau des mains réagit avec l'oxygène. Puisque l'huile entrant dans la peau augmente la lumière ils pensent aussi maintenant que 60 % de la lumière peuvent provenir des réactions qui se produisent dans la peau.

Fritz-Albert Popp, expert mondial sur les photons et la biologie à l'Institut  International de Biophysique en Allemagne est d'accord avec ces découvertes qui ne le surprennent pas. Il dit à Discovery News " On peut trouver de nettes corrélations avec le genre et la gravité des maladies."

Popp et son équipe pensent que la lumière émise par le front et les mains s'en échappe avec des pulsations aux même rythme de base, pulsations qui deviennent irrégulières chez des personnes malades. Chez un patient atteint de sclérose musculaire, il a mené une étude qui paraît valider la théorie.. Comme M Hiramatsu, M Popp espère vraiment que les études à venir révéleront plus de choses sur les émissions de photons humains, études qui, auront des applications dans le domaine du diagnostic de maladies chez les humains.

 

Son

Juste un petit rapprochement fait à l'occasion d'une lecture récente de Jean extraite de la page 750 du premier volume de

 

 

"C'est son petit doigt qui lui a dit"

Curieuse méthode d'auscultation, des questions à se poser...

 

Un de nos lecteurs a retranscrit le document de AURA-Z que nous avions publié depuis le 23 janvier 2002 dans  dans notre site de base. Merci à "scalpel" pour sa contribution à ce dernier texte sur la Thérapie Quantique

 

Bon Noël à tous ! 

 

 

Nous allons laisser s'approcher doucement l'année prochaine

 ...à bientôt...