ENERGIE - DES SOLUTIONS POUR PRODUIRE SANS DETRUIRE L'ENVIRONNEMENT
"Il n'y a pas de crise de l'Energie, mais simplement une crise d'Ignorance" B. Fuller

 Tout le site Quanthomme est accessible par 
www.quanthomme.fr
ou www.quanthomme.info ou 
www.quanthomme.com ou www.quanthomme.org

Retour à l'accueil TOUT Quanthomme Retour à l'accueil de la Partie 2 Retour à la liste des nouvelles Retour à la page systèmes Pantone et Gillier-Pantone Accès au moteur de recherche
Les Nouvelles de Quant'Homme - Page créée le 19/12/2005, mise à jour le 20/12/2005
 

Le PMC Pantone et / ou le système G  dans des médias français

        =:o

NON il n'y a pas de moteur Pantone, et même s'il y avait un moteur Pantone, ce n'est pas un moteur à eau !

Comment faut-il faire pour que personne n'utilise plus cette dénomination fausse ! Dans cette revue elle sera répétée à longueur d'article, en gros ou petits caractères.

Même des spécialistes de l'auto font encore cette énorme bourde !

Ou alors il s'agit encore une fois d'un effet de titre accrocheur ?

 

Voici nos commentaires à la lecture de l'article que nous nous sommes procurés aujourd'hui.
Une certaine déception tout de même, nous pensions à un article plus raisonné vu les conditions dans lesquelles se sont effectués les tests, au moins en ce qui concerne Hervé.

Pour mémoire, juste un extrait de la page du 15 décembre 2005 , c'est Hervé qui raconte

Essai du magazine Action Auto Moto réalisé le 30/11/2005 circuit de Montlhéry, sur le véhicule AUT6

Précisions sur les conditions et réalisations des tests de pollution, consommation et reprise, par Hervé.

Contrôle de pollution (opacité des fumées) :
La voiture est restée une demi-heure au ralenti avant d’effectuer le test d’opacité des fumées.
Les résultats sont corrects mais moins probants que les précédents réalisés dans des conditions normales. (voir les différents tickets ci-dessous)
Tests de consommation :
La voiture a été équipée d’une panoplie d’appareils de mesure : débitmètre radar pour la vitesse etc.…
Les montages étaient sérieux et le technicien paraissait compétent.
Il est allé tester la 405 ainsi équipée je ne sais pas où ni comment et je n’ai pu assister à aucun test. (Quel dommage) !!!!
J’ignore encore quels sont les protocoles des différents tests.
Seuls les relevés des mesures m’ont été communiqués (voir imprimé ci-dessous)
Les valeurs de référence proviennent d’une voiture identique mais neuve (7800 km) testée le 04/01/1994.

Je précise que ma 405 affichait 394197 Km au 30/11/2005, que
le moteur est strictement d’origine et n’a jamais été déculassé.

On me précise que le protocole  de test reste identique à celui réalisé 12 années auparavant.

Nous avons relevé quelques petits passages dans cet article

Action Auto Moto (AAM) : " Il  - moteur à eau Pantone, génial ou bidon ? - fait fureur dans le milieu écologiste"
Quanthomme  (QH) : Ah! bon ? on attend toujours depuis 5 ans de voir un intérêt véritable de la part des écologistes patentés, en réalité ce système  n'intéresse que ceux qui sont vraiment soucieux de la protection environnementale.
AMM : "...système d'injection de vapeur d'eau...
QH : injection de vapeur d'eau : relire les pages parues dans le site, celles de Michel David et la dernière par Jean
AMM : "...le célèbre Kevin ..."
QH : nous ne connaissons M Kevin que par son intervention lors de l'émission de télé sur TF1..." nous ne pouvons rien dire au sujet de son montage sur la R21, qui se trouvait justement de ne pas être opérationnelle le jour des tests, ce qui est bien dommage
AMM : "...test d'opacité 1,28 k/m -1 ...mesure très correcte pour un véhicule de cette génération et de ce kilométrage...valeur autorisée 2,5 k/m -1, valeurs constatées  habituellement pour ce type de véhicule entre 5 et 6 k/m -1
QH : valeurs très correctes en effet et même meilleures avec les contrôles à l'appui présentés par Hervé dont un à  0,99 k/m -1 
AMM : " si les reprises de 80 à 120 km/h s'améliorent, de 2 et 4 dixièmes, cette différence témoigne surtout du manque de rodage de notre 405 de 1994
QH : manque de rodage ? la 405 en question avait 7800 km ! comme en témoigne le contrôle remis à Hervé et publié dans AUT6
AMM : "...côté consommation, nous retrouvons la même moyenne qu'à l'époque soit 7,7 l/100 km (8,5 litres en ville, 6,6 litres sur route et 8 litres sur autoroute.) On reste loin des 20 % d'économie annoncés..."
QH : Pas mal néanmoins pour une voiture de près de 400.000 km ! Mais dommage que Hervé n'ait pas été autorisé à assister aux essais, il a d'ailleurs proposé au journal un trajet Paris-Lyon-Paris pour qu'ils puissent vraiment contrôler ce que lui-même constate comme % de baisse de consommation en tant qu'utilisateur de la voiture (il l'explique bien dans la page AUT6)
AMM : " ...et si le Pantone produisait de l'hydrogène..."
QH : voir la dernière page de Jean
AMM : "...pour les constructeurs, si le Pantone marchait, il y a belle lurette qu'on le saurait..."
QH : Ah! encore la belle formule, le classique
"si c'était vrai ça se saurait"  (qui persuade de moins en moins les gens car les mensonges médiatiques sont si nombreux)...
...en ce qui concerne les constructeurs, les examinateurs et professeurs qui ont été au jury quand Christophe Martz a eu son diplôme étaient des anciens de chez Renault, et des techniciens de chez Peugeot sont venus visiter le tracteur n° 22 au moins deux fois et ont attiré l'attention de leur direction dessus, tout en déclarant que jamais elle n'accepterait  de baisser la consommation dans de telles proportions...

AMM : "...après avoir étudié le principe sur le papier, Gérard Belot de PSA a un avis très partagé pour les moteurs modernes qui sont tous équipés de pots catalytiques. Or pour fonctionner le pot catalytique a besoin de 300 ° C, donc, en prélevant des calories à l'échappement, le catalyseur ne chauffe pas assez et peut s'arrêter..."
QH : exact, il ne faut pas prélever de calories, mais il ne faut pas oublier non plus qu'avec un montage réussi d'un système Pantone ou système G, on n'a plus besoin de pot catalytique...
AMM : "... En l'absence de résultats positifs, nous sommes obligés de qualifier le Pantone de bidon..."
QH : Quand on veut tuer son chien, on dit qu'il a la rage ...;-((( dans le titre, le journal ménageait la chèvre et le chou, après tout dans quelques temps, ils pourront ainsi dire qu'ils avaient aussi pensé que le Pantone pouvait être génial...
AMM : " "...le réacteur à plasma à réaction endothermique (sic)..."
QH : Quel dommage que ces ingénieurs ne se soient pas penchés par exemple sur le Plasmatron du MIT
AMM: "...Pantone aurait été assassiné...l'un d'entre eux aurait été contraint de s'exiler en Egypte pour poursuivre ses recherches...un climat anxyogène qui a contaminé certaines de nos sources, réclamant la confidentialité de leur identité fait beaucoup pour le mythe d'efficacité du système
QH : ..."A ce jour et à notre connaissance, Paul Pantone n'a pas été assassiné. L'empoisonnement de sa femme et l'enquête du FBI, c'est de l'histoire ancienne. Quant à David D. il est retourné en Egypte de son propre chef pour poursuivre ce qu'il avait commencé cet été, c'est à dire aider des gens à s'équiper, il n'a pas du tout été contraint de s'exiler ! Pauvre David D. déjà que dans la première émission de télé sur FR3, il a fallu 10 prises car tu as refusé de dire que tu n'étais absolument pas menacé par les pétroliers !

Mais qui entretient la paranoïa, sinon, les médias ? heureusement vous êtes maintenant, vous les expérimentateurs, des centaines et plus à avoir bien les pieds sur terre...! et à savoir qu'un montage correct à la Pantone a une efficacité qui n'est pas un mythe.

On ne reviendra pas sur les explications techniques, pour cela voir les pages de Michel David et dernièrement celle de Jean. Et heureusement, l'article donne notre adresse de site, comme ça, si certains veulent aller plus loin dans leur réflexion, ce sera possible.

Et maintenant, voici ce que vous ne trouverez pas dans l'article sur la revue, que nous n'avions pas publié volontairement dans la page AUT6 pour ne pas gêner l'équipe ayant fait les tests.

Hervé, nous en dit un peu plus sur cette journée...

Déjà, l'appareil de mesures que la journaliste avait récupéré auparavant ne convenait pas, et le technicien qui avait essayé de s'en servir consultait le manuel technique dans le box à Montlhéry quand Hervé lui a dit que ça ne pouvait pas aller puisque c'était un appareil pour voitures à essence.
P
ourtant, le journal savait bien que la 405 qui allait être au rendez-vous ce matin là était une diesel.

A la fin, avant de se quitter, une fois la feuille de contrôle remise à Hervé, ce dernier a posé la question  que tout "Pantoneur" qui accepte de  se prêter a envie de poser avant de repartir chez lui :

" Alors, qu'en pensez-vous ? " Et la réponse a été à peu près celle-ci  :

"Effectivement il y a bien quelque chose, vu le kilométrage de la voiture, vu l'usure ..."

Quelque chose qui dérangerait un peu ?

Expérimentateurs Pantone, vous qui serez peut-être approchés par des médias, si nous avons un conseil à vous donner, c'est d'apporter une caméra, et de filmer le déroulement des tests...

Mise à jour du 20 décembre 2005

Nous remercions Hervé d'avoir fait ce petit tableau qui met en évidence de façon très claire, les résultats comparatifs

En rouge résultats les meilleurs -  En bleu pas de changement - En noir résultats décevants

 

Test  Différents contrôles  

 

405 (année 1994)  testée le 04/01/1994 avec 7800km

 405 (année 1991) testée le 30/11/2005 avec 394 197 Km

1 Conso en ville 8 ,5 litres au 100 km

8 ,5 litres au 100 km

2 Conso sur route
à 75 Km/h
6,4 litres  au 100 km

6,6 litres au 100 km

3 Conso  sur autoroute
à 125 Km/h
8,2 litres au 100 km

8 litres au 100 km

4 Reprise de 80 km /h à 120 km/h en 4 ème 15,5 secondes

15.3 secondes

5 Reprise de  80 km /h à 120 km/h en 5 ème 22.4 secondes

22  secondes

6 Pollution Pas de référence Gain confirmé par les différents tickets  et par le contrôleur cité dans l’article du journal.

Commentaire de Hervé

" Le 30 Novembre 2005,  6 tests différents ont été pratiqués pour déterminer l’efficacité du procédé de Paul Pantone : 

Dans 1 seul test une voiture de 7800 km apporte de meilleurs résultats. (conso sur route)

Dans 4 cas sur 6, la 405 équipée du procédé de Paul Pantone donne de meilleurs résultats. (conso autoroute, reprise, pollution)

L’ensemble de ces chiffres et constatations sont les résultats des test de Montlhéry.

Un fort kilométrage  et donc une usure évidente, ne peuvent qu’engendrer une augmentation de la consommation. J’espère que l’ensemble des experts  de l’automobile seront au moins d’accord sur ce point.

Sans trop m’avancer, l’ensemble des personnes qui ont fait le montage on constaté que le système Pantone donnait les meilleurs résultats de consommation dans les régimes élevés. Le test de conso sur autoroute le prouve.

Le journal fait une consommation moyenne sans comparer les différents chiffres.

Est-ce objectif ? Le but des tests était de comparer deux véhicules sur la consommation et les reprises ; nous n’avions pas de référence sur la pollution.

Aucun   tableau pour comparer dans l’article. Pourquoi ?

Seuls les  lecteurs et lectrices qui feront la démarche de consulter le site QUANT HOMME pourront comparer.

Il n’est pas dit dans l’article que la voiture testée en 1994 affichait 7800 km ; à 394 000 km ce n’est plus rodé, c’est usé !!!

Même si ces résultats sont loin de refléter la réalité du terrain (voir ma consommation réelle) comment peut - on qualifier le procédé de Paul Pantone de                     Bidon ?

Regardez bien sur  la couverture du magazine  en bas à droite, le journal sera diffusé pendant 2 mois : Janvier et Février (c’est un journal mensuel qui diffuse 11 numéros par an).
En fin de lecture de ce reportage que va t - il rester dans la tête des lecteurs  et lectrices
d’Action Auto Moto?"

Quanthomme : En fin de compte, tous les montages faits  à titre privé par des bricoleurs  sont testés par des journaux spécialisés dans l'automobile comme s'ils étaient faits par des professionnels qui, eux disposent du matériel, et de tous les moyens de contrôle et appareils de mesure pour affiner leurs travaux. Ce handicap n'est jamais noté par les testeurs. Quand ils rappellent que ce sont des bricoleurs à l'oeuvre, c'est plutôt pour les déprécier que pour mesurer à leur juste valeur leurs résultats obtenus avec un tel handicap.

Et ce sont justement ces conditions minimales qui font ressortir le potentiel de performances  qu'impliquent un système Pantone ou système G  tels que pourraient les fabriquer des constructeurs automobiles. On ne peut que supposer que, dans des conditions professionnelles ces performances seraient encore meilleures (sauf s'ils sont de mauvaise foi et qu'ils biaisent leurs résultats).


Il est bien possible que Jean-Luc Moreau dans de prochaines émissions sur RMC se voit poser des questions sur Pantone, suite à ces différents résultats publiés dans cette presse spécialisée. Le 11 décembre dernier il a encore dit que ce système n'était pas du tout une plaisanterie, et que de toutes manières il comptait bien revenir sur le sujet (voir notre nouvelle du 19 décembre 2005).

Pour vous rafraîchir la mémoire, voici un  extrait de nos nouvelles du 25 avril 2004 parues  dans quanthomme.org

Voici quelques propos tenus à l'antenne de RMC Info le 4 avril 2004 par MM. Moreau et Sorel,

MM Moreau et Sorel (M&S) : " ... C'est pas une blague ! "

M&S : " Nous parlerons de ce moteur, en tout cas de ce concept, de cette innovation technologique, qui permet en fait à un moteur de consommer, dans le meilleur des cas, 2 fois moins de carburant et de polluer 3 ou 4 fois moins. Voilà, c'est carrément révolutionnaire, c'est un américain qui a inventé ça, les français travaillent là-dessus, mais pas de manière industrielle, ce qui fait que c'est pour ça que pour l'instant, en fait, on ne voit pas de débouché industriel et ça n'arrive pas dans des moteurs traditionnels et en tout cas chez les constructeurs. "
M&S : "Ce fameux système révolutionnaire, adaptable sur tous les moteurs thermiques, et qui s'appelle le réacteur de Pantone. Avec nous, David Dennery, au fait le réacteur Pantone c'est quoi ? "

Après une explication du système Pantone très concise mais claire de David Dennery (Nexus), sur laquelle nous ne revenons puisque tout est dans nos pages, voici les commentaires de David Dennery :

David Dennery (DD): '' C'est un système très simple à adapter, du niveau d'un bon plombier et bon bricoleur, c'est ce qui fait d'ailleurs son intérêt. Le plus enthousiasmant c'est que parmi les expérimentateurs français, il y a un agriculteur qui a voulu le simplifier, avec l'aide d'un ingénieur assez pointu. Donc ils ont voulu simplifier le système pour les moteurs diesel et à ce moment là, il n'y a plus que de l'eau. Il continue d'accélérer, effectivement on garde le réservoir de carburant habituel, de gasoil et il continue d'accélérer avec l'accélérateur, justement pour simplifier il n'a rien modifié du tout sur son système d'accélération, le gasoil continue à être injecté dans le moteur par la pompe à injection et par les injecteurs, par contre il n'y a plus que de l'eau dans le bulleur. Et il a un rendement supérieur, augmenté de 20 % sur son moteur qui ne cale plus lorsqu'il est malmené et en plus il a une baisse de consommation qui est divisée par 4 voire 5. ''
M&S " D'accord, mais c'est énorme ce que vous nous racontez là ! "
DD : "Oui, je sais ! "
M&S : '' Alors comment expliquer ? C'est complètement révolutionnaire ! La question qu'on se pose quand on entend ça : c'est on se dit pourquoi personne n'en parle ? Pourquoi les constructeurs ne se lancent pas dans cette aventure là, pourquoi est ce qu'on n'entend pas parler de ça parce que ça fait déjà quelques années que M. Pantone a déposé ses brevets.''
DD : '' Absolument, oui, il a déposé en 1998. Le site internet Quant'Homme qui observe pas mal de systèmes alternatifs comme celui-là a donné cette information, depuis 5 ans maintenant. Effectivement, il y a eu des intérêts, on sait que les constructeurs automobiles visitent le site Quanthomme régulièrement et assidûment et il y a même eu une équipe d'ingénieurs qui est venue visiter cet agriculteur pour voir de leurs yeux comme moi-même je l'ai fait d'ailleurs ce système. ''
M&S : " Vous l'avez vu, donc, ce n'est pas une supercherie, ce n'est pas un gag ? "
DD : '' Non, je l'ai vu, je l'ai monté aussi avec quelques amis sur un petit moteur de motoculteur et on a observé effectivement que ça remplaçait efficacement un carburateur et je l'ai vu sur un moteur diesel. Et alors tenez-vous bien, lui, il continue d'accélérer avec son moteur et son injection au fuel mais il a eu la bonne idée de mettre une vanne sur l'échappement tout en laissant le ralenti sur l'injection de gasoil, en fermant cette vanne à l'échappement, le moteur a pris 3000 tours, donc ce n'était plus que le gaz, la vapeur sèche. Donc on peut tourner : lui, il observe un gain de consommation divisée par 5 mais s'il adaptait un petit peu mieux son accélérateur et le faisait directement en poussant et en forçant les gaz d'échappement dans le bulleur, en fait il aurait juste le régime de ralenti en consommation et tout le reste ce serait l'eau. Et à ce moment là on peut imaginer 10, 15 fois peut-être 20 fois moins de consommation.''
M&S : '' Est-ce que vous avez essayé d'approcher les constructeurs ? ou des ingénieurs qui travaillent chez les constructeurs ? ''
DD : " Non "
M&S : " Vous avez des échos ? oui vous avez dit qu'ils regardaient le site etc. "
DD : " Oui, je peux vous dire que Peugeot s'est intéressé de près au système, il y a plus d'un an déjà et il n'y a pas eu d'écho pour l'instant. Apparemment ils sont très très discrets parce que peut-être très embarrassés par rapport à la technologie HDI qui ne permet que des gains de 20 % et qui est très sophistiquée et qui coûte cher au consommateur d'ailleurs et qui rapporte de l'argent "
M& S " Il faut qu'ils amortissent déjà les investissements "
DD : " Oui "
M&S : " Vous pensez qu'au-delà du côté énorme de cette innovation technologique qui, ferait faire des économies à beaucoup de gens et permettrait de dépolluer énormément, vous pensez que derrière tout ça, si ça n'avance, pas c'est tout simplement une question d'argent ? "
DD : " Non, c'est une question politique également, vous savez il n'y a rien de plus facile que de contrôler une population qui reste dépendante plutôt qu'une population qui gagne sa liberté. Peut - être que la France a un rôle à jouer important là dedans, après tout le terme même de franc signifie libre ".
M&S : " David, on en a parlé au téléphone, mais justement les français étaient les plus avancés en la matière bien que l'invention soit américaine ? "
DD : " Absolument, Paul Pantone est vraiment ravi de constater qu'il y a plus de bricoleurs en France sur ce système qui ont fait avancer, d'ailleurs à sa grande surprise, avec le moteur diesel, son réacteur que dans l'ensemble du reste du monde. Donc, voilà, on reste à la pointe, je dirais, c'est vrai même si malheureusement, ça reste complètement amateur et que ce sont des bricoleurs, je dirais du Dimanche mais éclairés qui s'amusent avec ce système, mais il y a quand même une centaine d'agriculteurs, au moins connus, qui l'ont déjà installé sur leurs tracteurs, parce que d'abord ils sont très contents de ne plus polluer - M&S : Bien sûr ! - (il s'agit pour la majeure partie d'agriculteurs biologiques) et évidemment de moins consommer également. "
M&S : " Merci beaucoup David Dennery, on va essayer d'en savoir un petit peu plus, on va organiser un forum, ce serait pas mal qu'on essaie d'arriver à joindre un constructeur pour essayer d'avoir, ne serait-ce que son avis, et puis on peut lancer un appel, peut-être qu'il y a des ingénieurs en mécanique qui nous écoutent ce matin, des gens qui travaillent là-dessus qui peuvent nous contacter et nous appeler au 32.16. "
DD : " Très bonne idée "
M&S : " Il faut préciser que ce n'est pas mystique, on utilise en fait la chaleur des gaz d'échappement parce qu'on sait que dans un moteur thermique 50 % d'énergie est perdue dans les gaz d'échappement, dans la chaleur et on utilise ça en fait pour faire fonctionner le système, donc, on n'invente pas de l'énergie, on utilise quelque chose qui était perdu jusqu'à présent. "

Certes en quelques minutes d'antenne, il est difficile de tout dire, de plus, les montages connus se font encore tous au stade expérimental. Cependant il faut quand même saluer ces interventions répétées sur les ondes et faites sans ton narquois, d'un système comme le PMC-Pantone.

Il est difficile d'ailleurs d'évacuer d'un geste les avantages du système car les preuves de la validité de ce procédé tiennent dans les multiples expérimentations qui sont là et bien là et dont les résultats sont faciles à constater.

Le Dimanche 18 Avril 2004 M. Moreau faisait en toute fin d'émission une petite " piqûre de rappel Pantone ", en précisant bien que sur le site de la radio, des liens utiles étaient publiés, dont le nôtre et ceux de Jean-Louis Naudin et Christophe Martz.

et le Dimanche matin, 12 septembre 2004, dans le cadre de cette même émission de radio sur RMC...les deux journalistes qui animent l’émission consacrée à la voiture, ont parlé à nouveau des PMC Pantone, et en bien, en insistant encore sur le côté sérieux du sujet. Nous n’avons pas capté l’émission mais un de nos amis nous en a fait un compte rendu, et il paraît que le ministre concerné va être contacté (si ce n’est déjà fait puisque cela a été annoncé) on suppose qu’il ne s’agit pas là d’une parole à la légère.

En fait il devrait  bien y avoir autour du micro plusieurs ministres, car l’utilisation gaspilleuse des hydrocarbures est un sujet qui touche beaucoup de domaines de l’économie, donc beaucoup de ministres, enfin, c’est ce qui devrait être logique…

 

 

 

 

Quelques mots sur l'article paru dans AutoPlus, dans le cadre de tests sur divers systèmes permettant d'économiser du carburant.

Et une fois encore, même si l'article indique système Pantone, on lit le  moteur à eau !

 

Le commentaire du journal indique que côté consommation, c'est tout à fait intéressant mais que côtés HC, il y en a beaucoup trop.

Daniel, qui s'est prêté aux essais avec la BMW  a pu, contrairement à Hervé, assister à tous les tests, et  nous apporte des précisions :

" Lors du démarrage, il est demandé à la voiture d'atteindre 130 km sur 750 mètres ...voilà qui n'est pas pour favoriser mais plutôt fausser les calculs de consommation moyenne aux 100 km car ce n'est pas une conduite habituelle en ville et pas sur route non plus."

 

Merci à Daniel et Hervé pour leur contribution à une information la plus complète possible.

Le site de Christophe Martz econologie.com contient une revue de presse plus complète 

http://www.econologie.com/forums/viewtopic.php?t=1165