ENERGIE - DES SOLUTIONS POUR PRODUIRE SANS DETRUIRE L'ENVIRONNEMENT
"Il n'y a pas de crise de l'Energie, mais simplement une crise d'Ignorance" B. Fuller

 Tout le site Quanthomme est accessible par 
www.quanthomme.fr
ou www.quanthomme.info ou 
www.quanthomme.com ou www.quanthomme.org

Retour à l'accueil TOUT Quanthomme Retour à l'accueil de la Partie 2 Retour à la liste des nouvelles Retour à la page systèmes Pantone et Gillier-Pantone Accès au moteur de recherche

Page créée le 14/01/2007

Réalisations de PMC  (Processeurs Multi Carburants) ou Systèmes G selon Paul Pantone, en France, Belgique, Canada, Tunisie, Egypte...

Chaque montage de PMC Pantone est fait sous la responsabilité des expérimentateurs et utilisateurs.

En France - Périgueux
2006
par Fabrice Donzeau

Automobile :  détails AUT29

Ford Fiesta

 

Fabrice Donzeau est décédé le 06/04/2012

Cette réalisation sur la Fiesta était en attente, faute de photos. Nous la publions cependant telle qu'elle est à ce jour, les photos viendront plus tard...

Commentaires de Fabrice au 10/01/2007.

1 - Dernière étape : le goutte-à-goutte

"J'ai démonté le système "Pantoné" sur la Ford, sa dernière évolution était que j'avais remplacé le pistolet à peinture par une perfusion d'hôpital...le goutte-à-goutte goutte dans un tube vide intégré dans l'échappement, évaporation de la dite goutte, puis le réacteur placé juste après aspire la vapeur ainsi produite, le petit tuyau de la perf se place dans l'habitacle (sac transparent près du compteur), tu règles le débit d'eau de l'intérieur avec la petite molette de réglage du goutte à goutte.....comme une infirmière (hihihi).
Quand tu accélères c'est rigolo de voir les gouttes tomber plus vite dans le petit sac en plastique transparent de visualisation du débit (qui équipe toutes les perfusions médicales). Et plus besoin de cet encombrant bulleur."

2- L'avant-dernière étape : le pistolet à peinture

 

En (1) réserve d’eau (dans le coffre)
Le flotteur du réservoir de liquide de freins(2) enclenche la pompe de lave glace(5) qui ainsi l’auto-alimente.
Le « venturi » du pistolet à peinture (3) permet de pulvériser de l’eau dans le tube Vaporisateur (6).
La dépression du moteur « aspire » l’eau vaporisée en (6) qui passe ensuite dans le réacteur via l’admission.
Un piquage en (4) permet de se servir des gaz d ’échappement en mode « compresseur » pour le pistolet.
Les différents réglages présents sur le pistolet permettent de régler aisément le débit d’eau.

3 - Les débuts du montage "Pantoné" sur la Fiesta avec les commentaires échangés entre Fabrice et un autre expérimentateur.

Commentaires toujours utiles, même s'ils sont de l'an dernier car ils peuvent donner des idées aux autres expérimentateurs de systèmes Pantone

17.03.06 - De Fabrice ..."Je suis sur le point de finir le montage de 2 réacteurs sur ma vieille Ford Fiesta Diesel. Je vais essayer de centrer les barres de 13mm dans les réacteurs avec des petits morceaux de porcelaine de bougies d'allumage de moteur essence (à la place des 3 billes de roulement à chaque extrémité du "noyau") afin que celle-ci soit isolée électriquement par rapport au tube du réacteur qui la contient...Je vous tiens au courant des résultats...J'ai pensé que cela pourrait peut-être amplifier le phénomène de " cracking " de la vapeur d'eau....à voir...

21.03.06 - De Fabrice..."OK, Merci pour l'info sur la fréquence de l'arc électrostatique. Pas de problème pour le bulleur en plastique transparent, sur la deuche (page mise à jour au 14/01/2007 avec l'info concernant le DVD publié par la revue Planète 2CV), j'avais remarqué qu'accélérée à fond, elle "aspire" plus qu'il ne rentre de gaz d'échappement, d'ou dépression au niveau de mon tuyau de remplissage d'eau (uniquement accéléré à fond). Il suffirait d'envoyer plus d'échappement dans le bulleur afin d'équilibrer le tout...Il devrait être intéressant d'envoyer dans le bulleur les gaz sortant du bas moteur (durite qui va de la pièce qui sert au remplissage d'huile moteur, et qui rejoint le carbu). Ces vapeurs en pression contiennent beaucoup d'imbrûlés et favorisent le fonctionnement...les faire passer dans les réacteurs pourrait être intéressant....à tester...

Les réacteurs sur la Ford sont différents de ceux de la deuche : Longueur 25cm, noyau de 12 en acier ordinaire, tube de 14 intérieur parfaitement lisse d'origine (qualité supérieure)...j'expérimente bientôt, avec l'aide d'un centre de contrôle technique qui fera les mesures de pollution... Pas de problème pour les durites souples car ma température est basse en sortie de bulleur. Je pense que toute la chaleur est récupérée au niveau des réacteurs eux- mêmes...

Le fait que la deuche soit refroidie par air, fait qu'elle chauffe plus qu'un moteur essence refroidi par eau...et cela aide. Sur un essence classique, il faudrait sûrement plus de chaleur dans le bulleur...Bonne continuation

De Guy.D. Merci pour vos deux derniers messages et félicitations pour votre "pantonisation" de Ford diesel. Vos deux réacteurs sont-ils identiques à ceux de votre 2cv ? De mon côté et grâce à vos conseils, les choses avancent un peu : je suis en train de fabriquer les deux réacteurs. Pour le tube central, j'ai utilisé du 15/21 de plombier avec cordon de soudure. Pour éliminer celle-ci et obtenir un état de surface à peu près lisse, j'ai passé à l'intérieur un foret de 16  (dont j'ai rallongé la queue par un morceau de rond de 12 brasé en bout ) et en tournant à vitesse élevée. Ensuite, j'ai lissé avec un tube fendu de tringle à rideau diam.14 équipé en bout d'un morceau de toile émeri pincé dans la fente et enroulé autour du tube toujours en rotation rapide.
Le résultat me semble bon: plus de soudure et quelques rayures concentriques très superficielles. Je pense qu'ainsi, l'arc électrique devrait être très uniforme. Le diam. intérieur du tube après ces traitements est de 16,2 ce qui va me permettre de loger un rond d'acier de 14 (diam. plus courant que 13) . Reprenant votre idée du centrage par billes j'avais imaginé d'essayer de me procurer des billes de verre utilisées pour le sablage (si leur diam. peut convenir). Mais, comme je ne suis pas certain que l'isolation électrique du barreau par rapport au tube qui l'entoure apporte un mieux, je vais attendre vos résultats ! (L'arc électrostatique induit dans le réacteur est, je pense de fréquence très élevée, plusieurs dizaines de GHz sans doute et par conséquent, les plots ou billes métalliques de centrage n'ont probablement aucune incidence, un peu comme à l'intérieur d'un guide d'ondes d'alimentation d'antenne hertzienne ).Mais là encore, rien ne vaut un essai !

Vous avez alimenté votre bulleur à travers des tuyaux souples. Comment se comportent-ils à ces températures voisines des 100° ? Toujours concernant le bulleur : à la réflexion je pense qu'il ne subit ni pression ni dépression puisque, d'une part les gaz d'échappement poussent et que d'autre part, l'admission aspire ce qui doit s'annuler ou à peu près. On pourrait donc le réaliser en plastique dur transparent ce qui permettrait de voir ce qui s'y passe et de limiter les pertes de calories puisque le plastique est moins bon conducteur de la chaleur. Qu'en pensez-vous? Un croquis de mes réacteurs en construction et de leur emplacement sur la 2cv vous intéresse t'il?

03/04/06 -  De Guy D. Pourrais-tu me dire ce que tu penses de mon montage de réacteur au dessus des échangeurs de chauffage . J'ai oublié de te préciser que ces réacteurs seront encoconnés dans une coque de laine de roche ou de céramique. Ton avis me serait précieux avant de continuer .

05.04.06-   De Guy D. Merci pour ton message. Je vais sans doute opter pour des tuyaux cuivre de 16/18 pour voir si j'ai une amélioration par rapport à toi . Concernant tes réacteurs de ta Ford je te confirme qu'il n'y a pas besoin des pions de centrage sur le barreau d'acier mais ce n'est pas le flux d'air qui assure son centrage. C'est l'arc électrostatique qui l'assure par une recherche permanente d'équipotentialité tout le long de la tige. Que penses-tu de mon montage de réacteur ?

05.04.06 - De Fabrice Que se passe-t-il dans ce réacteur, l'idée de  voir le noyau " léviter", maintenu centré dans le réacteur par le seul champs électrostatique créé....Cela semble possible à Guy D. qui réalise un montage similaire au mien sur sa Deuche... J'essaye sur la Ford, pas de plots de centrage du noyau, on verra bien.... Le montage est réalisé, les réglages et essais sont en cours. Amicalement, à bientôt pour la suite, photos et tout et tout....

05.04.06-  De Fabrice : Belle réalisation...l'isolation permettra d' augmenter la T°C et de la maintenir. Pense qu'il te faudra (peut-être) " brider " (un peu) ton échappement normal afin d'obliger les gaz à passer au maximum par les réacteurs. Je ne l'ai pas fait pour la mienne, mais il peut être intéressant d'orienter ta voiture afin que les réacteurs soient dans l'axe du champ magnétique terrestre le temps du "rodage" de ceux-ci (cela ne coûte rien de le faire même si je ne suis pas convaincu que se soit indispensable)...Sur ma deuche, il a fallu un temps de rodage, en effet, lors de mes 1ers essais je me suis rendu compte qu'elle marchait de mieux en mieux, au fur et à mesure que je m'en servais. Je te conseille de roder les réacteurs véhicule à l'arrêt, au ralenti (avant du véhicule vers le Nord) pendant une vingtaine de mn puis de partir rouler une vingtaine de Km. Tu devrais constater plus de couple à bas régime, et il te faudra appuyer beaucoup moins qu'avant sur l'accélérateur pour obtenir le même nombre de tours moteur qu'avant la modification. Attention car au début tu risques de polluer pas mal le temps que le moteur se décalamine. Pour rouler sur la voie publique sache que j'ai passé le Contrôle technique sans aucun souci, ensuite j'ai prévenu mon assurance de l'ajout du système Pantone sur mon véhicule, cela n'a posé aucun problème. Merci pour tes indications sur le noyau et leur centrage dans le réacteur, je les transmet au site quanthomme pour info. Ton montage a l'air d'être presque terminé, tiens moi au courant de tes essais, je ne vois vraiment pas ce qui pourrait empêcher ton montage de fonctionner parfaitement. Félicitation pour la qualité de ton travail qui est plus esthétique et plus soigné que le mien. Je compte sur toi pour des photos de la voiture, équipée du système. (Nous aussi !)

06.06.06 De Fabrice :  Bonjour à tous, j'ai réalisé ce montage qui permet un gain de place très utile sur bon nombre de véhicules.....plus de problèmes pour caser le bulleur, ni pour le chauffer. (Il s'agit de l'étape décrite au paragraphe 2)
La Ford se prête bien pour ce dispositif car le pot est en 2 parties à la sortie du collecteur :
 - vaporisation dans la 1ère.
 - réacteur dans la 2ème.......et hop! Cordialement Fabrice.

 

La Fiesta de Fabrice dans la presse locale (02.09.2006)

Commentaire de Quanthomme :

NON ! ce n'est pas un moteur à eau ! Le carburant d'origine est toujours présent.

Combien faudra-t-il d'années pour faire comprendre cela ?

Avec les moyens dont disposent les expérimentateurs bénévoles du système Pantone, il est préférable de dire que le gaz produit est certainement fortement hydrogéné mais ce n'est pas de l'hydrogène pur .

Il faudra encore combien d'années avant que des laboratoires et des scientifiques analysent avec précision  le gaz qui sort d'un système Pantone pur ou d'un système "G Pantone" ?

 

 

Merci Fabrice et à bientôt pour des photos !